Life Is Beautiful - Gros magazine trance goa

Life Is Beautiful - Gros magazine trance goa

ça ne plais pas du tout que ça soit fée d'alféa, spécialiste de la fontaine rouge, sorcière de la tour nuage

Élèves et professeurs des Trois Écoles de magie ( Alféa, Fontaine Rouge, Tour Nuale) il y aura vraiment beaucoup de chance que ça va faire énverver les professeurs et les élves de ces 3 écoles

Pourquoi Lady Gaga et David Guetta tuent la musique

 

Il est vrai qu’il est courant de critiquer et de qualifier de médiocre la musique de David Guetta et Lady Gaga. Mais de là à dire qu’ils tuent la musique! N’est ce pas à un peu exagéré ? A vous de le découvrir dans la suite de l’article !

Avertissement : Avant d’émettre une quelconque critique ou un quelconque jugement, je vous invite tout d’abord à lire l’intégralité de ce billet (un peu long je vous l’accorde ^^ ) au titre volontairement polémique.

Serais-je devenu fou pour m’attaquer au  DJ le plus populaire de la planète et à la « diva de la pop » ayant vendu plus de 103 millions de disques à travers le monde ? (Je vais m’en faire des amis, tiens ^^ ). N’est-ce pas paradoxal pour un site traitant de composition musicale de critiquer ce qui se fait de mieux en termes de ventes dans l’industrie musicale actuelle ? Car après tout, si ça se vend si bien, c’est que ça ne doit pas être si mauvais non ? Et puis franchement, tous les goûts sont dans la nature pas vrai ? Alors qui suis-je pour prétendre que telle musique est bonne et que telle autre ne l’est pas ? C’est clair qu’il est possible que je n’apprécie pas ces artistes à titre personnel, mais de là à dire qu’ils tuent la musique et d’en faire un article c’est franchement exagéré non ?

Eh bien je dirai que non. Bien entendu, je comprends que certaines personnes puissent apprécier leurs titres. Et bien sûr, je sais pertinemment que la perception de la musique est quelque chose de totalement subjectif, et qu’il m’est à ce titre difficile d’émettre une critique envers  un genre musical particulier. Mais au-delà de leur musique, il existe quelque chose de profondément dérangeant  chez ce genre « d’artistes » dont j’aimerais vous parler.

 L’avènement d’une musique-marketing

Afin d’éviter toute confusion, j’aimerais tout d’abord définir le sujet de ma critique et le courant musical que je pointe à travers cet article. Que ce soit clair : je n’ai rien contre Lady Gaga et David Guetta en particulier (ce billet aurait très bien pu s’appeler « Pourquoi LMFAO ou Pitbull  tuent la musique »), mais si j’ai choisi ces deux-là pour le titre de l’article, c’est parce qu’ils représentent parfaitement une dérive que je hais au plus haut point : celle de la musique marketing.

La musique marketing, c’est le fait de faire de la musique dans l’unique but d’engendrer un profit. Autrement dit, faire de la musique marketing, c’est considérer que la musique n’est pas une fin en soi, mais un moyen permettant d’atteindre un autre but : celui de faire de l’argent.

Il est important de ne pas confondre ce concept avec celui de musique commerciale : la musique commerciale étant pour moi une musique populaire passant régulièrement à la radio. Même si la musique commerciale peut être musique marketing, ce n’est pas systématiquement le cas. Il existe en effet des chansons ayant connu leur succès, passant régulièrement sur les ondes, mais créées dans un but purement artistique.

Et attention aux autres amalgames: je ne dis pas non plus que le marketing est une mauvaise chose pour la musique (c’est même essentiel), ni que les artistes ne devraient pas faire d’argent grâce à leur musique (encore heureux ^^ ), non, tout ce que je dis, c’est que la création d’une musique dont le but premier est le profit (ce que font clairement Lady Gaga et David Guetta) peut avoir des conséquences désastreuses sur la musique en général.  Et je vais vous montrer pourquoi dans la suite de cet article.

4 accords pour une chanson

Outre le fait de reléguer la musique au simple rang d’outil et donc de dénaturer sa véritable nature(celle d’être un art), la musique marketing est une aberration par définition. En effet, si le but et la raison d’être de la musique marketing est de générer le plus grand profit, alors elle se doit de toucher le plus de monde possible. Plus l’entreprise a de clients, et plus elle génèrera de bénéfices, logique. Or, si on continue notre petit parallèle avec l’économie : quel est le moyen le plus sûr de toucher le plus grand nombre de prospects ? Facile : proposer un produit qui plaît et qui correspond à tous types de publics. Et selon vous, quel genre de produits s’adapte le plus à la masse ? Bingo, vous l’avez mis dans le mille : les produits basiques.

La musique marketing est donc taillée pour plaire aux masses, et si cette dernière est si lisse, répétitive, et sans intérêt, ce n’est pas par défaut mais par choix : statistiquement elle aura ainsi plus de chance d’être appréciée par un nombre important d’individus, et donc de générer davantage de profits.

C’est pourquoi les producteurs n’hésitent pas à utiliser sans scrupule et de façon incessante la même recette pour générer des « tubes » à la chaîne. Vous vous souvenez de mon article consacré aux 4 accords magiques ? C’est exactement ce dont il s’agit. Il n’existe aucun élan de création artistique dans ce genre de musique. Une matrice efficace a été trouvée, et il suffit simplement de l’appliquer pour que l’affaire soit pliée. Vous ne me croyez pas ? Alors je vous invite à regarder cette excellente vidéo de PV Nova qui prouve que 45 des 60 meilleures chansons club de ces deux dernières années ont été composées à l’aide des 4 mêmes accords : Fa, Sol, Lam et Do. Ce qui veut dire que 75% des chansons que l’on vous propose aux hits parades possèdent strictement la même structure. Sérieux, vous ne trouvez pas qu’on se moque un peu de vous ?

 

vrillage du cibouleau du webmaster à faire froncer les sourcils des winx et de moi même Webmaster Moveandbe trance

Biensûr que oui, c'est que je vais me fâcher car les sourcils froncé et rouge de colère

 

Alféa, fontaine rouge et tour nuage ne veulent pas d'Electro Dance Music dites EDM qualifié en musique transgénique, ce que je vois c'est un DJ qui a foutu sa merde de musique transgénique contre ma demande, je remet en place la trance psychédélique dites trance goa dans le jargon du terme employé

 

Alféa: newschool trance, Oldschool trance, acid trance, psytrance, twilight trance, ethno trance

 

Fontaine rouge: morning, psytrance full on, israëli trance, progressive psytrance

 

Tour Nuage: dark Psy, forest psy, psycore, hi-tech

 

je pense que mon rappel des répartitions musicales est oui mais oui oui cher monsieur guetta, mais ce n'es pas dans notre charte car nous acceptons pas ta musique, la porte vers la sortie de Magix est l'Inde est pour maintenant, Mr David Guetta prends cash la porte de la sortie de ces trois écoles

 

c'est vrai, ce n'est absolument pas dans notre fonctions de nos écoles car la première moi qui est son chéri qui est webmaster et sa dulcinée est Stella Winx Club dont je peux lui montrer sa première voiture

 

 



11/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres